CR 13 mai 2011

mardi 17 mai 2011
popularité : 1%

REUNION DU 13 MAI 2011

Compte-rendu  de la réunion du 13 MAI 2011

Présents : Gilles B., François P, Jean-Pierre P., Jean-Paul B.

Excusés : Béatrice L., Blandine, José S., Marin A.

Absents : Francis E., Philippe D.

Absents non excusés : Yves D., J. Lambert, Johan, Nicolas J.


* Tout d’abord un petit mot sur les absents excusés ou pas :

Béatrice (voyage prévu), Blandine (sa petite Maïa l’emploie bien) elle s’est toutefois chargée d’aborder des radios : « Sinon, toujours sur la com, il y a aussi comme radio La Clé des Ondes (http://www.lacdo.org/) où je suis allée deux fois pour la nuit de la solidarité (avec tables rondes et discussions en direct »).

José (excusé), Marin (préparation des examens annuels) ; Francis et Philippe prennent du recul (obligations familiales et/ou  professionnelles). Quant aux 3 derniers membres, aucune réaction malgré 3 invitations.

Le groupe (suite à un vote sans équivoque) décide de les transformer en « dormants », les rayer de notre liste active et d’informer «le château» de notre position sur les « membres muets ».


* Accueil d’un nouveau membre : Gilles qui se présente.

Cadre de banque il s’investira dans la thématique des Finances mondiales dans la famille Economie.


* La réunion a pour but essentiel de faire le point des avancées de chacun dans son domaine.

- Tout d’abord François résume la réunion de Saint-Claude : éclaircissement entre CRHA/RCR, réseau qui est un point de convergence des flux de résistances ; des débats qui ont suivi (liens entre les uns et les autres, sur l’actualisation nécessaire des Jours Heureux, …) ; renfort informatique du « château » (sa santé a un temps arrêté l’action, pas le projet qui en est à la finition d’une maquette -de gestion de base de données- actuellement soumise à une équipe de jeunes informaticiens de Rhône Alpes) ; quant aux avancées sur l’Education (travaux embryonnaires notamment sur la jeunesse en déshérence pris dans le triptyque éducation/chômage/sécurité –éducation#ghettoïsation !- …) etc.

Puis il aborde sa part dans le thème Economie : problèmes induits par l’OMC, « Bruxelles », … ou comme il le dit : le désert démocratique amené par des fonctionnaires ignorants de leurs sujets !!!

  • Ensuite Jean-Pierre sur les services publics :

Il nous fait part de ce qui pour l’instant est essentiellement un travail de rassemblement de sources et de données : Tous les citoyens devraient être égaux devant le minimum vital :

Quid d’un RME ( revenu minimum d’existence ) ?? , le RSA en étant une pâle copie .

Il divise son propos en deux parties :

  1. Services administratifs à proprement parler : Administration, police/sécurité, justice, finances, ...

  2. Vie , bien-être : Energie, eau, équipement, social, santé, éducation et culture

Voici les principaux thèmes qu’il va essayer de développer au fil du temps certains étant déjà traités séparément, à ce moment-là, l’étude étant plus poussée par ailleurs, sera intégrée.


Services Publics : « statu quo ante » ? sûrement pas mais ce peut-être un bon point de départ.

Services Publics : service mais pas société de services au sens actuel du libre-échangisme : atteindre l’équilibre de fonctionnement ou dégager un de façon à ce qu’elles soient bien menées.

L’administration et la police sont à notre service, nous citoyens, qui devons être traités correctement par nos alter-ego car bien que possédant un petit pouvoir, il ne faut pas qu’ils oublient que ce sont nos égaux.

Le dernier rapport du Médiateur de la République, qui sera l’ultime, donne de bonnes pistes de réflexion, le hiatus entre l’idée que se fait le politique et le terrain s’accroissant de plus en plus.

Pourquoi tout à l’hôpital, de petites structures d’un coût de fonctionnement moindre pour des affections bénignes ou pour du près diagnostic ne seraient-elles pas suffisantes ?

Le Service public dans le « désert » français crée et maintien le lien social avec une partie de la population, ce service est-il quantifiable ?

Certains produits, il pense, dans un premier temps essentiellement à l’eau, indispensables à la vie doivent être accessibles à tous et à chacun, donc hors commerce et même au niveau planétaire car cela aura des incidences sur la santé publique, les dépenses effectuées à ce niveau permettant des économies bien plus conséquentes en aval.

On sait ce modèle financiaro-libéral délétère maintenant pour lui-même après l’avoir été pour nous, mais d’aucuns persistent à vouloir l’appliquer à toute structure « commerciale » le Service Public  n’a pas cette vocation.

- Jean- Paul sur la « curation » (informations) :

Depuis plusieurs mois un concept est diffusé quasi-quotidiennement auprès des membres actifs. Il est concocté à partir d’une dizaine d’informations obtenues sur le Web et répondant de près ou de loin à nos centres d’intérêts (que chacun peut consulter, détruire, enrichir à la source). Une fiche de tâche est en cours de rédaction (recensement des sites, de leurs liens et des rubriques) de façon à permettre « une reprise de témoin » si elle s’avérait nécessaire. Sur la Presse (papier/Web) : phase de collecte de données (lois, textes, rapports officiels, …). Il est certain que ses autres occupations effritent le temps souhaité pour ce sujet.



* Autre points à l’ordre du jour :

Nomination d’un nouveau référent : Jean-Paul accepte de faire le lien provisoirement.

Décalogue : personne n’est allé sur le forum (manque de temps, risque de courir plusieurs lièvres à la fois et nous ne sommes pas actuellement assez nombreux pour cela). Interrogations : en quoi consistent les 10 axiomes, actions à suivre ? Qui est QUIDAM RCR ? il intervient sur la Gironde !

Autres sujets : divers sujets et suggestions sont abordés dont la prochaine manifestation des CRC 2 & 3 juillet dans les présents 3 sont intéressés et compulser leurs agendas, point sur le sujet à la réunion de juin.


* Date de la prochaine réunion : Le 10 juin 2011 (mêmes schémas et horaires) et des travaux à faire d’ici là : continuer les actions en cours.


Commentaires